ASVAC (Association pour la Sauvegarde des valeurs archéologiques et culturelles de Saint-Genis-des-Fontaines)

L’association fut créée en 1976 pour suivre et impulser les différentes études et opérations devant aboutir au retour sur leur site d’origine des éléments du cloître de l’ancienne abbaye de Saint-Genis-des-Fontaines. La plus grande partie de celui-ci avait été achetée et démontée, en 1924, par un antiquaire et revendue, pour partie, à un banquier ayant château et parc aux Mesnuls dans les Yvelines, 3 colonnes et 2 arcs offerts au musée du Louvre et pour le reste, en 1928, au Philadelphia Museum of Art dans l’Etat de Pennsylvanie (USA). Au démontage des éléments des Mesnuls, rachetés par l’État au milieu des années 1980, la découverte inespérée des numéros portés au démontage en 1924 permit la réintégration dans sa quasi-intégralité du cloître du XIIIe siècle, dans toute sa splendeur.

Le rôle et les objectifs de l’Asvac, après ces opérations centrées sur le cloître, ont été et sont de faire connaître, de promouvoir, par des conférences ou des expositions cet ensemble architectural constitué essentiellement pendant l’âge dit « roman », qui outre le cloître comprend une église abbatiale où sont encore visibles des restes de peintures du XIIe siècle et un très riche mobilier, sept retables du XVIe au XIXe siècle, un clocher principal (l’abbaye en a deux) et, particulièrement, la sculpture emblématique qu’est son célèbre linteau réalisé en 1019-1020 en marbre de Carrare (nous le savons maintenant), dont le millénaire aurait dû être célébré en 2020 (hormis un certain virus ….) ; un colloque scientifique de grande envergure est prévu, reporté à mai 2022.

Rendre accessible et accueillir le public à la chapelle de Cabanes, autrefois possession de l’abbaye de Saint-André-de-Sureda, qui conserve de superbes sculptures romanes, fait également partie des activités qui, chaque été, rassemblent des bénévoles de l’association.

La prochaine grande action menée par l’ASVAC sera la réhabilitation de l’ancien bassin des moines situé à l’entrée des anciens jardins du monastère.

Une réflexion au sujet de « ASVAC (Association pour la Sauvegarde des valeurs archéologiques et culturelles de Saint-Genis-des-Fontaines) »

  1. Estic molt interessada en la celebració del mil.lenari i de les activitats futures de Sant Genís des Fontaines, priorat del que he publicat coses
    i tinc materials inèdits relatius a la pintura i escultura, Per favor contacteu-me

    Montserrat Moli Frigola, II Universita di Roma « Tor Vergata », Real Academia de la Història
    italiabella@gmx.es

Laisser un commentaire